PALAZZETTI MAGAZINE

Si voyager est l’un des plaisirs de la vie, peut-on le faire en respectant l’environnement ?

Actuellement le secteur du tourisme est l’une des principales sources de pollution en Europe : adopter le tourisme durable est donc fondamental pour protéger notre planète.

Selon Sustainable Travel Report 2023 Booking.com, les rangs des amateurs de voyage en mode responsable, soucieux de préserver la nature et de limiter l’impact environnemental en cessent de grossir.

Découvrons ensemble les possibilités qui s’offrent à nous pour entreprendre des vacances durables.

1. Destination et moyens

La première façon de se rapprocher de l’écotourisme consiste à choisir attentivement la destination et le moyen de transport. Certains véhicules polluent davantage que d’autres : la voiture et l’avion, par exemple, sont moins respectueux de l’environnement que le train, l’autobus ou le tram.

De toute évidence, il ne sera pas toujours possible de choisir le moyen de transport le moins polluant, surtout lorsque la destination est lointaine. Les vacances en circuit court sont donc une idée intéressante : les endroits qui méritent le détour sans longs déplacements et se visitent même en basse saison pour éviter la trop grande affluence, ne manquent pas près de chez nous.

Si la destination ne peut changer, opter pour des moyens de transport durables, une fois sur place revêt son importance. Utiliser les transports en commun ou le vélo réduit à la fois l’impact environnemental et permet de se plonger dans la culture locale.

2. Hébergement

Le choix d’un hôtel ou d’un bed&breakfast soucieux de durabilité est déterminant : où que vous soyez hébergés, il est conseillé de ne demander à changer de serviettes et de linge de lit qu’en cas de besoin. Il est bon de veiller aussi à éteindre tout l’éclairage et les appareils électroménagers, quand on ne les emploie pas.

Les structures dotées d’une politique verte s’engagent à produire le moins de déchets possible et font un usage raisonnable de l’eau et de la climatisation, en invitant leurs clients à suivre leur exemple.

Il existe également des hébergements, surtout en montagne et en colline, qui se chauffent à la biomasse : cette solution permet de diminuer les émissions de CO2 et s’inscrit dans un cercle vertueux d’utilisation des ressources. La fameuse économie circulaire du bois, dont nous avons très souvent parlé entre les pages de ce magazine.

3. Acheter et consommer principalement des produits locaux

Tourisme durable rime avec soutien de l’économie locale. Mais qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Certains exemples privilégient les restaurants typiques qui servent des ingrédients biologiques de production locale (attention aux pièges à touristes !), l’achat de souvenirs dans les petites boutiques artisanales et les courses dans les marchés locaux.

Ces choix contribueront à vous faire découvrir les traditions de l’endroit et à transformer les vacances en une expérience culturelle, incontestablement plus intéressante.

4. Respecter l’environnement

Si vous aimez les excursions, limitez l’utilisation du plastique : munissez-vous de gourdes, préférez les récipients réutilisables aux couverts à usage unique et n’oubliez pas de récupérer vos déchets !

Évitez qui plus est, de ramasser des éléments naturels tels que des coquillages, des fleurs ou du sable comme s’il s’agissait de souvenirs gratuits puisqu’ils font partie des facteurs fondamentaux de l’habitat. Un geste anodin peut en réalité nuire à l’environnement et mettre en péril l’ensemble de l’écosystème.

5. Respecter les communautés locales

Voyager de façon responsable signifie aussi se montrer respectueux des communautés qui nous accueillent et de leurs traditions. Les pratiques culturelles sont des trésors à sauvegarder. Les soutenir équivaut à valoriser la fierté et l’identité des habitants d’un lieu, en les encourageant à préserver leurs racines.

Il est important, enfin, de s’informer des règles de conduite avant de visiter une nouvelle destination. Respectez les lieux sacrés, évitez de photographier des environnements privés et faites preuves de considération envers les coutumes locales, y compris vestimentaires.

Le choix du tourisme durable contribue à un changement positif du secteur touristique et permet de découvrir le monde sous un jour plus authentique, empreint d’originalité.

Foto di venemama | iStock

Laisser un message

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

About us

Elena sta studiando Digital Marketing ed è una grande appassionata di viaggi, con un debole particolare per la Spagna e le sue isole. Ama i film romantici, rilassarsi al mare anche in inverno e mangiare sushi!