Tourment et délice de la saison estivale, la climatisation semble parfois indispensable à la survie.

Toutefois, qu’il s’agisse d’un choix écologique, d’un souci d’économie sur les factures ou d’une simple préférence, tous les logements ne sont pas équipés de climatisation. Il devient alors important, voire fondamental, de trouver des méthodes alternatives pour garder la maison fraîche durant les journées les plus torrides.

Nous avons réuni quelques conseils de bon sens et d’autres méthodes que vous ignorez peut-être pour aider à maintenir une atmosphère vivable dans la maison, même pendant les journées les plus infernales. Les connaissez-vous toutes ?

Méthodes de survie à la chaleur estivale (sans climatisation)

1) Fermez tout

Cela peut sembler un non-sens mais, quand dehors il fait très chaud, une fenêtre ouverte risque de faire monter la température à l’intérieur. Gardez par conséquent les fenêtres, volets, rideaux et portes fermés pendant la journée s’ils donnent sur l’extérieur, surtout pendant les heures les plus chaudes. Il vaut mieux garder également les portes fermées entre deux pièces de la maison pour retenir l’air frais à l’intérieur.

En revanche, rouvrez tout grand avant de vous mettre au lit pour laisser entrer un peu de cette fraîcheur nocturne tant attendue et renouveler l’air. Quand vous sentirez, le matin venu, que la température monte, ce sera le moment de refermer tout pour maintenir une température plus basse à l’intérieur et barrer la route à la chaleur.

Si vous ne pouvez éviter de laisser les fenêtres ouvertes pendant la journée, ouvrez dans la partie ombragée de la maison et fermez les espaces exposés au soleil.

2) Éteignez les tables de cuisson

En été, mieux vaut réduire les tâches domestiques au strict nécessaire. Veillez donc à utiliser le moins possible les fours et tables de cuisson. Évitez les aliments qui exigent de longs temps de cuisson et profitez du micro-ondes, le cas échéant.

Préférez les aliments frais et crus qui hydratent davantage, abaissent la température corporelle et procurent une plus grande sensation de fraîcheur : une salade, l’inévitable jambon et melon ou, pourquoi pas, la classique salade « caprese » !

3) Le noir est votre ami

Allumez les lumières lorsque le besoin s’en fait sentir, en particulier, si vous avez encore les ampoules traditionnelles à incandescence, qui dégagent beaucoup de chaleur. Mieux vaut opter pour des ampoules DEL, à utiliser malgré tout avec parcimonie.

Saviez-vous que tout outil électronique, même s’il est en veille, produit une quantité minimale de chaleur ? Outre l’économie d’énergie, c’est une raison de plus pour éteindre et débrancher tous les électroménagers que vous n’utilisez pas.

4) Ventilez !

Les ventilateurs, qu’il s’agisse d’un modèle au plafond ou de table, peuvent aider grandement à lutter contre les journées les plus chaudes. Ils ne créent pas de fraîcheur mais assèchent la sueur sur la peau et nous aident à moins ressentir la chaleur.

Tout le monde ne sait pas que le ventilateur au plafond doit être réglé chaque saison. En été, les pales doivent tourner dans le sens contraire des aiguilles d’une montre pour orienter l’air vers le bas et créer une brise fraîche.

Les petits ventilateurs, en revanche, doivent servir de façon stratégique : à des endroits relativement proches de vous pour pouvoir les garder au minimum. Rappelez-vous de les éteindre quand vous quittez la pièce. Il s’agit là encore d’un électroménager branché à l’électricité.

5) Au revoir superflu

Aux électroménagers viennent s’ajouter les tapis, les coussins ou tous les éléments de décoration qui vous donnent chaud rien qu’à les regarder ! Plus les pièces sont claires et dépouillées, plus elles sembleront fraîches.

À la maison comme dehors, mieux vaut porter des vêtements légers et courts et réserver l’usage des draps de lit en satin, soie ou polyester au retour du froid. Les draps de lit en 100% coton sont le choix idéal parce qu’ils permettent une meilleure circulation de l’air, réduisent les risques d’irritations cutanées et absorbent plus facilement la sueur.

Pour combattre la chaleur, la solution nocturne pourrait consister également à renoncer au lit traditionnel au profit du lit japonais : le futonDormir le plus bas possible est, en effet une excellente option. L’air chaud a tendance à monter. Par conséquent, dormir sur une surface moins enveloppante que nos matelas moelleux et chauds aide, sans nul doute. Rien n’empêche de dormir par terre, si votre dos et vos os vous le permettent !