PALAZZETTI MAGAZINE

Le printemps est le moment idéal pour songer au jardinage : même si vous ne disposez que d’un petit bout de terrain, la variété de plantes et de fleurs est tellement vaste qu’elle permet de le transformer d’emblée en un lieu accueillant et coloré.

De quelles plantes s’agit-il ? Dans cet article nous vous prodiguons des conseils sur ce qui peut se planter dans un petit jardin au printemps, même si vous n’avez pas la main verte ou si le temps vous manque.

Le point de départ : l’exposition du jardin

Il est important avant tout de choisir des plantes adaptées aux conditions d’éclairement de votre jardin (l’exposition) et au climat de votre région (en l’occurrence la température, le vent et les précipitations).

Si vous avez un petit parterre ensoleillé, vous pouvez opter pour des fleurs comme les tagètes, les marguerites ou les roses, qui aiment la lumière et résistent aux hautes températures du printemps et de l’été. Il faut faire très attention cependant aux besoins en eau : si vous habitez dans une région très sèche, cultiver des roses pourrait s’avérer fort problématique !

En revanche si votre jardin est à l’ombre, vous pouvez choisir des fleurs « classiques » comme les cyclamens ou les muguets, ou des massifs de fleurs comme les hortensias. Ces plantes sont parfaites pour ajouter une touche de couleur et d’élégance à vos espaces verts sans trop d’efforts.

Vous n’avez pas beaucoup de temps ?

Votre vie est une course permanente, mais vous ne voulez pas renoncer à un beau jardin ? Vous pouvez choisir des plantes qui ne demandent que peu d’entretien comme les cactus ou d’autres plantes grasses à l’instar de l’échevérie ou de l’aloe vera. Résistantes, ces variétés s’acclimatent aux conditions difficiles, comme la sécheresse. Elles sont parfaites également pour les personnes qui n’ont pas la main verte ou n’ont que peu de temps à consacrer au jardinage.

Si vous cherchez quelque chose de plus coloré, choisissez la lavande : rustique, avec peu d’exigences et capable de résister à des températures parfois très hautes. De plus, son parfum délicieux vous transportera instantanément dans une atmosphère de rêve.

L’autre alternative, facile à cultiver, si le sol est aride et ensoleillé, est le romarin : en hiver, il résiste à des températures parfois très basses et demande peu d’entretien. Sans oublier qu’il est un excellent allié en cuisine, des grillades aux accompagnements.

Si vous n’avez pas la main verte ou si le temps vous manque pour jardiner, quelques simples gestes suffisent à la conception d’un jardin parfait pour le printemps. Choisissez les plantes qui vous conviennent et jouissez de votre espace vert : ce geste fait du bien au moral et  à la nature qui vous entoure !

Laisser un message

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

About us

Valeria si occupa di Content per Cricket Adv e dal 2015 gestisce i social Palazzetti. Nel web scrive di beauty, lifestyle, arredamento e cucina. Ama la musica, l'arredamento scandinavo e il buon cibo!