Les chaudes journées estivales et le soleil sont désormais derrière nous et l’automne touche lui aussi à sa fin. Tout comme nous, nos plantes d’intérieur ont besoin de soins particuliers l’hiver et d’être protégées contre le froid ou – dans certains cas – contre la chaleur excessive de certaines pièces.

Voici quelques conseils pour protéger vos plantes d’appartement l’hiver !

Température contrôlée et constante

La plupart des plantes d’intérieur sont d’origine tropicale et ont donc besoin d’une température proche de 20 °C. Il est bien entendu qu’il est impossible d’avoir telle température 24 heures sur 24 et cela pour une raison de gaspillage d’énergie (en particulier, si l’on s’absente longtemps pour le travail) ou bien tout simplement parce que notre climat intérieur est trop chaud ou trop froid, selon nos habitudes.

Cependant, il est très important d’éviter des écarts de température trop excessifs et de régler avec soin le chrono-thermostat. (Saviez-vous que, avec l’application Palazzetti, ce passage est très simple à effectuer ?)

L’idéal est de maintenir une température entre 16 °C et 21 °C.

Un autre point important est celui de la position de la plante dans la pièce : elle doit être loin de toute source de chaleur directe (poêle, cheminée ou radiateurs) et des courants d’air.

Exposition à la lumière naturelle

Le premier conseil est de bien se renseigner sur la plante et sur son entretien parce que les plantes n’ont pas toutes besoin de la même intensité de lumière. Il sera ainsi possible de décider s’il est préférable de la mettre près d’une fenêtre, avec ou sans rideaux, ou bien dans un coin de pièce plus ou moins sombre.

En général, les plantes aiment les espaces lumineux : les pièces qui leur conviennent le mieux, l’hiver, sont celles qui ont des murs et des meubles avec des teintes claires, mieux encore si elles ont également des miroirs (qui reflètent la lumière).

Un autre conseil curieux ? Une fois par semaine, tournez la plante de 90° pour éviter qu’elle ne « s’allonge » trop vers la lumière.

stufa a pellet aria ecofire malù palazzetti - open space in stile industrial scandinavo
Poêle à granulés à air Ecofire® Malù

Arrosage

L’hiver, il n’est pas nécessaire d’arroser tous les jours la plante d’appartement. La quantité d’eau dépendra de plusieurs facteurs et le premier de ceux-ci est sans aucun doute le niveau d’humidité de la pièce. En observant le terreau, vous pourrez le comprendre rapidement : tâtez-le avec les mains (enfoncez votre doigt à au moins 2 cm dans le terreau) pour voir le niveau d’humidité et arrosez en conséquence. Il devra toujours être humide, mais ne devra pas avoir d’eau stagnante.

Généralement, il est toujours recommandé d’utiliser un dessous de pot, sauf dans un cas précis : n’en mettez pas si vous avez un chauffage par le sol !

Contrôle des parasites

Acariens, champignons, araignées rouges et cochenilles : les parasites qui peuvent toute l’année attaquer les plantes d’intérieur sont vraiment nombreux, mais c’est surtout l’hiver que le problème se pose. Contrôlez les feuilles et le terreau à chaque arrosage et, au cas où vous remarqueriez quelque chose d’anormal, utilisez un insecticide, de préférence bio.

En outre, n’oubliez pas de toujours éliminer les feuilles et les tiges sèches afin d’éviter qu’elles attirent tout type d’insecte.

Nettoyage des feuilles

Si l’on n’aère pas souvent les pièces (on ne peut tout de même pas laisser toute la journée les fenêtres ouvertes lorsque le poêle ou la cheminée sont allumés !), la poussière a tendance à se déposer sur les plantes, notamment s’il s’agit de plantes grasses ou tropicales.

Au moins une fois par semaine, passez délicatement un chiffon humide sur les feuilles. Trop laborieux ? Dans ce cas, utilisez régulièrement un brumisateur pour pulvériser de l’eau et ne passez le chiffon humide qu’une fois par mois.