La pollution causée par le plastique est un problème crucial de notre époque. Les associations qui s’emploient à promouvoir un mode de vie sans plastique et à débarrasser les mers de tous les objets fabriqués dans cette matière, sont légion, mais la route est encore longue.

Si le sujet suscite une actualité négative (trop) abondante, il souffle un vent d’optimisme en provenance directe de la nature : une étude scientifique récente a révélé que les peupliers sont d’excellents mangeurs de plastique !

La recherche sur les peupliers mangeurs de plastique

Cette bonne nouvelle ressort d’une recherche purement italienne, menée à l’Istituto di Scienze della Vita della Scuola Superiore Sant’Anna de Pise, en collaboration avec l’Istituto di Fisiologia Clinica du CNR de Pise.

Les résultats incroyables ont été publiés dans la revue Environmental Science and Pollution Research: les données obtenues démontrent que les peupliers de l’espèce Populus alba parviennent à se nourrir de phtalates, ces composés chimiques polluants omniprésents dans la production du plastique et nocifs pour l’homme et pour l’environnement.

Substances très volatiles, elles parviennent en un rien de temps à se propager sur de longues distances, en contaminant les régions les moins polluées de la planète. Il semblerait pourtant que les peupliers ne les dédaignent pas. Au contraire, leurs racines parviennent à les absorber, les éliminer et les dégrader.

pioppi-mangia-plastica

La comparaison avec les autres plantes

Ce ne sont certes pas les seules plantes à nous faire cette grande faveur, mais elles le font en quantité nettement plus intéressante par rapport à n’importe quelle autre créature verte.

Les chercheurs les ont découvertes en comparant les racines de ce type de peupliers avec celles d’autres espèces, après les avoir exposées pendant presque un mois à une composante nocive des phtalates (le phtalate de bis). Étant donné sa dangerosité, la Commission européenne a jugé bon d’interdire cet élément dans la production de jouets et de nombreux produits en PVC.

L’expérience s’est achevée sur d’excellents résultats : les peupliers parviennent effectivement à absorber ces substances sans enregistrer de dommages particuliers.

Une excellente nouvelle pour l’environnement comme pour nous tous !