PALAZZETTI MAGAZINE

Mot d’ordre : gourmandise. Voilà le fil rouge qui unit pizzabrioche saléeguirlande et bagel. À l’appel des pâtes levées, il manquait un produit qui n’accepte pas les refus. C’est pourquoi nous étions impatients de vous en parler également : les « montanare » frites (petites pizzas frites), une recette traditionnelle et délicieuse du Sud de l’Italie.

Connues également sous le nom de « pizzelle fritte », elles sont une préparation typique de la Campanie. C’est là précisément qu’elles règnent en maîtres, parmi les stars incontestées du street food. S’il vous est arrivé de vous promener dans les ruelles de Naples, leur parfum, appel aussi irrésistible que soudain à la dégustation, n’a pu vous échapper. Et cerise sur le gâteau : la recette que nous vous dévoilons aujourd’hui vous permettra aisément de reproduire l’expérience chez vous !

Nous avons décidé de les farcir avec un pesto aux pistaches et basilic maison, une voluptueuse burrata et – élément incontournable pour fermer ce cercle de saveurs sensuel – de la mortadelle à go. Qu’ajouter de plus … Un vrai délice !

Nous vous avons convaincus ? Servez-en à vos amis comme amuse-gueule en attente de la grillade du quinze août. Le succès est garanti !

La recette des « pizzelle » frites vous attend ci-dessous. Nous attendons en revanche les photos des vôtres !

« Montanare » frites maison à la burrata, à la mortadelle et au pesto aux pistaches – la recette

INGRÉDIENTS (pour 15 petites pizzas frites)

Per l’impasto delle montanare:

  • 270 g de farine manitoba
  • 130 g de farine 00
  • 3 g de levure de bière sèche
  • 250 ml d’eau
  • 10 ml d’huile d’olive vierge extra
  • 8 g de sel fin
  • de l’huile de tournesol pour la friture

Pour le pesto aux pistaches maison :

  • 100 g de pistaches
  • 15 g de fromage Grana râpé
  • 10 g de basilic
  • 50 g d’huile d’olive extra vierge
  • le zeste d’1/4 de citron non traité
  • du sel et du poivre.

Pour la farce :

  • 150 g de mortadelle en tranches
  • 1 burrata
PRÉPARATION
  1. Dans le bol du robot, versez les farines et la levure de bière. Versez ensuite l’eau et lancez le pétrin. Bien entendu, vous pouvez les travailler également à la main : cela demandera un peu plus de patience mais le résultat sera tout aussi réussi.
  2. Quand la pâte des « pizzelle » frites commence à prendre forme, ajoutez le sel et l’huile d’olive extra vierge, en la versant en filet.
  3. Mettez en marche le robot jusqu’à ce que la pâte atteigne la consistance homogène (cela prendra environ 10 minutes).
  4. Le moment est venu de faire lever la pâte des « montanare » : couvrez avec la pellicule et patientez deux heures jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume.
  5. Il est temps maintenant de donner une forme aux « montanare » frites. Divisez la pâte en 15 portions (d’environ 40 g chacune) et formez des boules. Laissez-les reposer sur une planche enfarinée pendant 15 minutes.
  6. Prenez chaque boule et pressez-la au centre en l’allongeant légèrement pour former une sorte de petite pizza. Il est temps de  frire les « montanare » : plongez-en quelques-unes immédiatement dans l’huile de tournesol à bonne température. Laissez-les cuire jusqu’à ce qu’elles soient dorées en les retournant de temps à autre. Égouttez-les sur du papier absorbant.
  7. Préparez le pesto aux pistaches et basilic. Commencez par les pistaches : émondez-les et ébouillantez-les pendant deux minutes. Égouttez-les sous l’eau froide et débarrassez-les de la pellicule externe. Séchez-les bien.
  8. Dans un mortier, ajoutez les feuilles de basilic, le zeste de citron, l’huile, le Grana Padano, le sel et le poivre. Amalgamez avec le pilon pendant quelques instants puis ajoutez les pistaches et travaillez le pesto jusqu’à obtenir une consistance presque crémeuse.
  9. Il ne vous reste qu’à farcir les « montanare » frites avec la burrata en morceaux, le pesto aux pistaches et basilic maison et les tranches de mortadelle … Un délice incomparable ! Bon appétit !

Laisser un message

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

About us

Kristel è food blogger per The Eat Culture e, su di lei, nemmeno una nuvola. Cogitatrice impegnata, alla costante ricerca di ispirazioni, dentro e fuori dalla cucina. Grazie al cielo tutto scorre: panta rei. E alla fine, come in uno splendido giardino bahai, verrà estasiata da un’illuminazione.