Bonnes nouvelles concernant les modes de vie des Italiens : la durabilité environnementale est finalement à la mode. C’est ce qui ressort du cinquième Observatoire national du mode de vie durable, une enquête menée chaque année par LifeGate en collaboration avec Eumetra MR.

Les résultats de l’Observatoire

Parrainé par la Commission européenne, le Ministère de l’environnement, la Région Lombardie, la Municipalité de Milan, Assolombarda et Confcommercio, le sondage a été mené sur un échantillon de 800 individus, représentant la population adulte demeurant actuellement dans la Botte.

Les résultats ont été présentés le 27 mars dernier à Milan. Pour l’occasion plusieurs personnalités qui ont accepté le défi de la durabilité environnementale, sont venus témoigner sur scène.

Les chiffres ont révélé que 34 millions d’Italiens sont sensibles de nos jours à ce thème. L’incidence majeure se manifeste chez les femmes de 35 à 54 ans, avec un bon niveau d’éducation et professionnellement actives.

32% de la population est soucieuse de la durabilité environnementale dans son ensemble et en a une compréhension totale.

Les pourcentages sur des sujets plus spécifiques augmentent :

  • 89% considèrent « très importantes » les campagnes de sensibilisation sur la pollution des mers ;
  • 97% estiment nécessaires les actions pour limiter l’utilisation du plastique ;
  • 92% déclarent faire systématiquement le tri des déchets ;
  • 77% utilisent des électroménagers à faible consommation ;
  • 34% consomment des aliments biologiques ;
  • 17% portent des vêtements durables ;
  • 47% déclarent choisir une énergie renouvelable ;
  • 79% sont disposés à utiliser des ampoules Del ;
  • 52% préfèrent remplir leur panier de produits bio ;
  • 23% sont disposés à choisir une voiture hybride ou électrique même si le coût est supérieur.

sostenibilita ambientale_osservatorio

Il s’agit de chiffres positifs, qui donnent bon espoir. En effet Renato Mannheimer d’Eumetra MR a commenté les résultats en ces termes : “L’engouement envers la durabilitéconstaté au cours des 5 dernières années a considérablement augmenté et s’est conforté durant la dernière année, ce qui prouve qu’il ne s’agit plus d’une tendance mais d’un véritable changement culturel“.

Ce revirement d’opinionest encouragé par de nouvelles réglementations, comme les limites récentes aux niveaux d’émissions des cheminées.

À ce propos, si vous avez acheté il y a des années un foyer monobloc Palazzetti, vous pouvez aisément l’adapter aux réglementations plus restrictives grâce à la technologie O2Ring, qui réduit de 80% les agents polluantsdes fumées de combustion, ne consomme pas d’électricité et améliore encore le rendement du foyer : découvrez-la en cliquant ici !