PALAZZETTI MAGAZINE

En compagnies des collègues de la presse sectorielle internationale (ou non), nous nous trouvons chez Palazzetti pour une présentation très attendue : une nouveauté sans précédent.

L’invitation évoque le futur, la croissance et des perspectives positives. Par les temps qui courent, c’est une gageure que l’on l’accueille à bras ouverts.

Me voici donc, ponctuelle comme une horloge, à 13h30, en ce mardi 20 février, au siège de Palazzetti per Te, à Pordenone. L’entreprise présente un projet novateur, qui concerne la chaleur domestique, le confort mais, surtout, la protection de l’environnement.

S’agissant de Palazzetti qui, comme nous le savons, est une marque pionnière dans le domaine du chauffage à la biomasse, il ne pouvait être question que de feu. Avec le feu, on ne plaisante pas. On innove.

La présentation, peu évidente, est sans conteste fascinante. Parce que parler, raconter, décrire est une chose… mais expérimenter, en est une autre.

Il semble que les nombreux journalistes, dont moi-même, envoyés par une foule de journaux italiens et étrangers, sont conviés ici pour faire l’expérience de la vie quotidienne avec le feu. Le feu qui chauffe, permet de cuisiner, réconforte, accompagne, émerveille, prépare à la convivialité, et j’en passe.

Je ne pensais pas que de simples gestes du quotidien, comme lire un livre, écouter une histoire, savourer une friandise avec un bon café devant un feu de cheminée ou de poêle, pouvaient revêtir un caractère aussi spécial.

Je vous l’avoue franchement, moi qui suis peu encline au romanesque et très pragmatique, j’apprécie avant tout les côtés pratiques et fonctionnels des choses.

J’ai trouvé ici des poêles et des cheminées faciles à gérer, même à distance, comme le veut la tendance actuelle. J’ai découvert, peut-être grâce à la technologie, que la flamme améliore la vie quotidienne.
Mais oui : améliorer, je ne trouve pas de mot plus adapté.

Ainsi, dans le confort le plus total, les essais, présentations, vidéos descriptives, réalités de recherche, expériences de détente authentique et contenus surprenants se succèdent.

Cette après-midi regorge d’expériences et de découvertes inédites. Maintenant tout s’éclaire. Nous sommes ici pour témoigner de l’engagement de Palazzetti envers l’environnement, de sa promesse de participer de manière décisive à la réalisation du Pacte vert pour l’Europe afin de devenir le premier continent au monde neutre en carbone. Avec son projet LIFE Green-Stove, Palazzetti est une cheville ouvrière de cet objectif ambitieux.

Nous sommes ici pour participer à cette possibilité offerte au futur. J’en serais presque émue. Mais non, en fait, j’en reviens à la question qui nous occupe. Parce que c’est le moment où la technologie de la chaleur est présentée dans ses aspects les plus concrets : un voyage dans l’univers de la biomasse liquide et parmi toutes les nouveautés, de la biomasse à air. En d’autres termes, tout ce qu’il faut savoir sur le chauffage domestique, que l’on souhaite chauffer l’eau sanitaire et l’eau des installations, des radiateurs avec un poêle, ou que l’on veuille chauffer à air plusieurs pièces de la maison avec des granulés de bois.

Un choix qui se transforme en cadeau au monde. Une utilisation d’une simplicité enfantine, encore plus pratique que ce que l’on imagine, et d’une efficacité redoutable, durable et économique. Une façon de permettre au futur d’évoluer dans le bon sens.

Cela vous semble négligeable ? Parce que parmi les informations innombrables que nous avons reçues, l’une d’elles est essentielle : les sources d’énergie renouvelables, le bois avant tout, sont la solution. Il n’existe pas d’alternative. Ici, tous semblent prêts pour demain.

Quelques surprises nous attendent encore : nous découvrons le design exclusif des habillages Palazzetti sur mesure parce qu’ils sont réalisés selon les demandes du client et, donc, absolument uniques. Je me dis que j’en veux un, moi aussi.

Cette pensée est portée par la musique. Celle du grand compositeur et pianiste, Remo Anzovino, non conventionnel, innovateur et exemple d’éthique et de sensibilité humaine. En parfaite adéquation avec le sens d’innovation et d’engagement qui imprègne cette première journée de présentation Palazzetti.

L’après-midi est passée en coup de vent. Il est l’heure du dîner. Tous ensembles, pour continuer à parler, raconter, se sentir impliqués et imaginer déjà ce que nous écrirons, dès que nous serons de retour chez nous, à la rédaction, à travers le monde.        

En ce qui me concerne, je dirais que la technologie Palazzetti est prête pour demain. Tout comme moi, à présent.      

Laisser un message

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

About us

Anna sale in cattedra ogni giorno e poi scende. Si occupa di educazione (anche all’ambiente), di storytelling (anche e soprattutto aziendali), si appassiona ai prodotti che hanno un’etica dentro. E di quelli scrive volentieri.