Quelle est la capitale européenne la plus green ? Ce n’est pas facile de répondre à cette question, mais il existe depuis 2010 un prix créé par la Commission Européenne qui compare les politiques environnementales et l’engagement concret des villes en compétition, ce qui permet une classification objective et d’encouragement.

L’European Green Capital Award

Avez-vous déjà entendu parler de l’European Green Capital Award ? Il s’agit d’un prix destiné aux villes européennes avec plus de 100.000 habitants, auxquelles on attribue tous les ans une prime financière qu’elles doivent investir dans des initiatives rigoureusement green. Il existe également le prix European Green Leaf Award destiné aux villes plus petites, avec un nombre d’habitants compris entre 20.000 et 99.999.

La Commission Européenne juge les villes en compétition à travers différents paramètres comme l’engagement et l’enthousiasme dans la création et dans la présentation des projets, la capacité de se proposer comme modèle même pour les autres villes et l’excellent niveau de communication de leurs propositions et de participation des citoyens et des organismes à divers niveaux.

Pour 2019, le prix a été décerné (de plein droit) à la ville d’Oslo.

capitale-europea-piu-green - european green capital

La capitale européenne la plus green de 2019

Qu’Oslo soit une ville particulièrement attentive à l’écologie, ce n’est certainement pas une nouveauté, mais elle ne cesse de nous étonner avec des objectifs continuellement nouveaux pour la lutte contre le changement climatique. Bien qu’elle ait plus de 650.000 habitants, elle parvient à obtenir des résultats très importants grâce à des choix politiques, notamment en matière de transports publics.

La capitale norvégienne a obtenu le titre de capitale européenne la plus green 2019 surtout grâce aux objectifs ambitieux qu’elle s’est fixée en matière de pollution environnementale causée par les transports. Oslo veut parvenir à abaisser les émissions polluantes de 36% par rapport à celles de 1990 et ceci d’ici 2020.

Cela peut sembler une date trop proche, trop optimiste, quasiment une utopie. Et pourtant, pour cette ville, les actions concrètes qu’elle doit entreprendre sont bien claires, à commencer par le fait que, d’ici 2020, tous les moyens de transport publics (y compris les taxis !) devront être rigoureusement « à zéro émission ».

En outre, voilà déjà un moment que les politiques d’incitation pour les voitures électriques, hybrides ou à hydrogène ont commencé à porter leur fruit. Les villes sont déjà équipées de plus de 1.300 bornes pour recharger les voitures électriques. En outre, il existe des parkings gratuits et des facilités financières pour les citoyens qui optent pour ce choix. Le résultat ? Aujourd’hui, plus de 60% des voitures neuves achetées par les habitants d’Oslo sont écologiques.

Mais les initiatives ne s’arrêtent pas là. À compter de janvier 2019, le centre d’Oslo sera fermé à la circulation grâce à une vaste œuvre pour accroître le nombre de zones piétonnes et de pistes cyclables. Bref, une vraie ville modèle. Il ne faut donc plus que souhaiter que tout ce green commence à devenir tendance.