PALAZZETTI MAGAZINE

Ce n’est qu’un petit cylindre de bois pressé, pourtant le granulé a donné naissance à de nombreux mythes et légendes urbains. Est-ce la faute des fake news, des rumeurs ou simplement de croyances populaires qui se sont prolongées dans le temps ? Les causes peuvent en être nombreuses mais aujourd’hui nous sommes ici pour éclaircir les incompréhensions les plus communes.

Si vous envisagez d’acheter des granulés de bois, nous vous conseillons donc de lire la page jusqu’au bout.

1. Le meilleur granulé de bois est le plus clair. Faux !

Nombreux sont ceux qui pensent que le granulé le plus clair est synonyme de meilleure qualité. Ce n’est pourtant qu’un indicateur du type de bois utilisé et des températures atteintes pendant le processus de séchage et de pressage. La qualité d’un granulé s’évalue plutôt à son humidité résiduelle, à la présence minimale d’azote, de soufre et de chlore, ainsi qu’à l’adéquation du processus de production. Le véritable indicateur d’un granulé de bois de haute qualité ? La certification ENplus®.

2. Le granulé de bois contribue à la déforestation. Faux !

Nous ne cesserons jamais de le répéter : le granulé est un produit issu exclusivement des déchets du bois, à l’instar de la sciure et des copeaux, voués sans cela à l’élimination.

Ce procédé valorise les résidus de transformation du bois dans une optique d’économie circulaire. Strictement réglementé, le processus de production du granulé vise à la plus grande durabilité, tout en protégeant nos ressources forestières.

3. Le granulé autrichien est toujours le meilleur. Faux !

Il n’est pas rare d’entendre que le granulé autrichien est le meilleur sur le marché, compte tenu de la longue tradition et des réglementations strictes imposées en Autriche pour sa production. Cependant, ces dernières années, de nombreux pays européens ont atteint de hauts niveaux qualitatifs.

La qualité du granulé ne dépend donc pas du pays d’origine mais de la conformité réglementaire et des certifications qui garantissent le respect de normes de production élevées.

4. Le granulé pue. Faux !

Certaines personnes pensent que le granulé de bois dégage une odeur désagréable. En réalité s’il est produit correctement, sans additifs chimiques, son odeur est celle du bois qui flambe.

Si vous sentez une odeur désagréable, cela pourrait être dû à des entretiens mal effectués ou à l’achat d’un granulé de bois non certifié et de basse qualité.

5. Le granulé de bois acheté au supermarché convient parfaitement. Pas toujours !

Enfin, le dilemme sur l’achat du granulé de bois au supermarché : selon certains, il est meilleur marché mais ce n’est pas toujours le cas. Au-delà du prix, il est crucial de contrôler systématiquement la certification du granulé de bois.

Notre conseil ? Acheter le granulé de bois hors saison, en profitant de la faible demande pendant l’été. L’achat anticipé et le stockage jusqu’au moment voulu sont synonymes, dans la plupart des cas, d’économie réelle.

Rappelez-vous, un bon granulé de bois n’améliore pas simplement le rendement de votre poêle, il contribue aussi à un chauffage plus écologique et durable !

Laisser un message

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

About us

Valeria si occupa di Content per Cricket Adv e dal 2015 gestisce i social Palazzetti. Nel web scrive di beauty, lifestyle, arredamento e cucina. Ama la musica, l'arredamento scandinavo e il buon cibo!