Un hamburger au barbecue cuit selon les règles de l’art est comme une mélodie. Il nécessite de la patience, du dévouement et de la passion pour le composer. Et quand toutes ces qualités s’unissent, elles donnent inévitablement vie à un mets qui provoque des émotions.

Dans notre cas, émotion rime avec hamburger, bun aux épinards et oignon caramélisé. Pour compléter la recette, soin et amour pour la cuisine, une cuisson parfaite et des arômes que l’on n’oubliera pas si facilement.

Mais comment prépare-t-on un hamburger parfait au barbecue ?

    1. LA VIANDE. Il faudra de la viande de bœuf hachée et prendre un mélange équilibré de collier, de faux-filet et d’aloyau. L’idéal serait de la couper au couteau et non pas de la hacher à la machine. En outre, pour qu’elle garde une bonne consistance et toute sa saveur en cuisson, la viande devra contenir un pourcentage de 20% à 40% de graisse. Parce que les éléments-clé pour éviter l’erreur d’un hamburger au barbecue sec et filandreux ce sont justement la bonne quantité de gras et la juste cuisson. Voilà pourquoi il est toujours préférable de s’adresser à son propre boucher. Toutefois, si vous n’en avez pas encore trouvé un, la couleur de la viande sera un bon indicateur : le blanc qui correspond au gras doit être uniformément distribué et ne pas être prépondérant ou absent par rapport au rouge de la viande.
    2. LA CUISSON. Le secret pour obtenir une cuisson parfaite est, sans aucun doute, d’avoir un minimum d’expérience, mais surtout d’utiliser un bon barbecue. Ceci étant dit, si vous me demandez de choisir entre la plaque en fonte et la grille comme méthode de cuisson, moi je vous réponds la grille. En effet, elle donne plus de goût et de saveur au hamburger, en lui laissant un arôme de fumé – un grand merci aux graisses qui, en coulant sur les braises brûlantes (ou sur l’acier inox s’il s’agit d’un barbecue à gaz), celles-ci se vaporisent et parfument la viande durant la cuisson.
      En outre, je vous conseille de ne retourner le hamburger qu’une seule fois, à mi-cuisson, après environ 3 minutes. Cette opération doit être réalisée dès que la surface en contact avec la grille brunit, prouvant que la réaction de Maillard a bien eu lieu, c’est-à-dire lorsque les sucres et les protéines « caramélisent » en donnant la juste couleur brunie à la viande.
      Dans tous les cas, il est nécessaire de faire attention à ne pas trop prolonger les temps de cuisson et surtout, à ne jamais écraser le hamburger sur la grille du barbecue et ceci afin d’éviter d’en perdre les sucs. En fait, plus la cuisson est graduelle et homogène, meilleur sera le résultat. Le degré de cuisson varie selon le goût personnel : on peut opter pour une cuisson saignante (ma préférée), à point ou encore bien cuite. À vous de choisir !
    3. LE PAIN. Le burger bun est l’antichambre du hamburger, il contient la viande et les autres ingrédients et joue un rôle fondamental dès la première bouchée. Le pain idéal est rond, moelleux, avec une mie compacte et un goût légèrement sucré. Lorsqu’on le mange, il ne doit pas s’émietter et doit absorber les différents ingrédients afin qu’on puisse le déguster facilement sans qu’il ne « dégouline » trop. Avant de le garnir, il faudra le griller légèrement, mais attention, uniquement à la dernière minute lorsque la viande sera presque cuite.
    4. LA GARNITURE. Outre un excellent bun, le hamburger parfait doit également avoir des ingrédients incontournables qui contribuent à définir le caractère de votre hamburger au barbecue. Une version traditionnelle devrait avoir : laitue craquante, tomate, fromage fondu et bacon … mais, ici aussi, libre cours à la fantaisie et à l’expérimentation !

    Aujourd’hui, nous avons décidé de vous fournir une version originale d’un hamburger gourmet avec laquelle vous épaterez tous vos amis passionnés de barbecue. Curieux/se d’en savoir plus ? Ci-après, la recette en détail !

Hamburger al barbecue con bun agli spinaci e cipolla caramellata la ricetta da fare in casa

Hamburger au barbecue avec bun aux épinards fait maison : la recette

INGRÉDIENTS (pour 10 personnes)

pour les hamburgers faits maison :

  • 700 g de viande de bœuf hachée
  • sel et poivre noir moulu à discrétion
  • huile d’olive vierge extra à discrétion

pour les petits pains verts :

  • 60 g d’épinards frais
  • 30 g de beurre
  • 300 g de farine 0 (T45)
  • 5 g de levure sèche
  • 10 g de miel d’acacia
  • 150 g de lait entier
  • 7 g de sel
  • huile d’olive vierge extra à discrétion

pour la garniture :

  • deux oignons rouges
  • trois cuillérées à soupe rases de sucre
  • une cuillère à café rase de vinaigre balsamique
  • sel et huile d’olive vierge extra à discrétion
  • épinards frais à discrétion
  • 200 g de fromage bleu (moi j’ai choisi un gorgonzola piquant)
  • mayonnaise à discrétion

PRÉPARATION

comment prÉparer un hamburger gourmet parfait chez vous
  1. Commencez par les buns aux épinards. Mixez les épinards avec le lait, ajoutez la levure sèche et mélangez jusqu’à ce qu’elle soit dissoute.
  2. Dans une terrine, versez la farine, le miel, le lait « vert » et le beurre fondu. Mélangez avec une cuillère jusqu’à ce que vous obteniez une pâte lisse et homogène et n’ajoutez le sel qu’à la fin. Faites reposer en couvrant avec une pellicule (à 30 °C dans le four en hiver ou bien à température ambiante en été) jusqu’à ce que la pâte double de volume (environ 1 heure et demie/2 heures).
  3. Roulez la pâte et partagez-la en 10 pâtons d’environ 50/60 g l’un. Formez des boules et laissez-les reposer 30 minutes sous un torchon propre.
  4. Disposez les petits pains aux épinards sur une plaque de four tapissée de papier sulfurisé. Graissez la surface des petits pains verts avec un peu d’huile et faites-les cuire à 200 °C pendant 20 minutes. Défournez et laissez refroidir.
  5. Préparez les hamburgers. Salez et poivrez la viande, malaxez-la à la main sans trop la travailler pour éviter de dissoudre les graisses.
  6. Prenez 10 boulettes de viande et pressez-les à la main à l’intérieur d’un moule ou d’un anneau rond pour leur donner la forme du hamburger. Faites reposer la viande 30 minutes au réfrigérateur.
  7. C’est le moment de préparer l’oignon caramélisé. Coupez les oignons en tranches de quelques millimètres d’épaisseur que vous ferez sauter dans une poêle antiadhésive avec un filet d’huile. Dès qu’elles commencent à grésiller, baissez le feu et ajoutez le sucre, le sel et le vinaigre. Faites fondre les tranches d’oignons 5 minutes jusqu’à ce qu’elles soient légèrement caramélisées.
  8. Cuisez les hamburgers. La meilleure méthode de cuisson est sans aucun doute celle au barbecue puisque les braises donnent une saveur incomparable à la viande. Badigeonnez légèrement le dessus des hamburgers avec un filet d’huile puis posez-les sur la grille. Je vous conseille de les cuire à une température ne dépassant pas 200 °C (la viande sera parfaitement cuite à l’extérieur et rosée et savoureuse à l’intérieur) pendant environ 6 minutes et les retournant à mi-cuisson (si vous souhaitez que la viande soit bien cuite, prolongez les temps de cuisson).
  9. Lorsque les hamburgers au barbecue sont presque cuits, coupez les petits pains à moitié et versez un filet d’huile à l’intérieur. Faites-les griller légèrement en posant l’intérieur du pain sur la grille.
  10. Composez votre hamburger gourmet fait maison. Mettez un peu d’oignon caramélisé sur une moitié de pain. Retirez la viande de la grille et disposez immédiatement des petits morceaux de gorgonzola sur le dessus. De cette façon, le fromage fondra grâce à la chaleur de la viande. Terminez avec quelques feuilles d’épinards frais, un peu de mayonnaise et l’autre moitié du bun. Votre hamburger gourmet fait maison est prêt à servir. Bon appétit !
Hamburger al barbecue con bun agli spinaci e cipolla caramellata

Hamburger al barbecue con bun agli spinaci e cipolla caramellata

come si prepara l'hamburger al barbecue perfetto?

Credits immagini: Sara Cartelli