Il est vrai que le four à bois demande un peu de pratique par rapport au four électrique, mais la différence de goût en vaut certainement la peine ! Découvrons ensemble comme obtenir le meilleur rendement de ce type de cuisson.

Si vous ne possédez pas encore de barbecue avec four à bois et que vous pensez qu’il ferait merveille dans votre jardin, parcourez immédiatement les propositions de Palazzetti consacrées à l’extérieur : avec les modules du programme Cookie, vous pourrez bâtir une véritable cuisine à ciel ouvert !

Enfilons dès à présent notre tablier pour préparer quelques recettes savoureuses. Il vous faudra tout d’abord choisir le bon bois !

Quel type de bois utiliser

Le four à bois imprègne les aliments de la senteur incomparable et légère du bois. Selon la provenance de l’essence, vous obtiendrez différents types d’arômes pour vos recettes. Les meilleurs bois sont ceux de la vigne et du laurier, qui donneront encore plus de saveur à vos préparations.

Évitez en revanche les arbres résineux, comme le pin ou le sapin : plus indiqués pour le feu ouvert (ils parfumeront à merveille la pièce), ils sont vivement déconseillés en cuisine.

Maintenant que nous avons compris comment choisir le bois, nous pouvons passer à la cuisson.

Comment cuisiner au four à bois

Comme nous le disions, le four à bois demande un peu de pratique. La première difficulté consiste à comprendre si la température souhaitée a été atteinte. En général, le chauffage homogène de l’ensemble de la masse prend plus de temps par rapport au four électrique.

Pas de panique, cependant, un peu de pratique suffira pour obtenir de grandes satisfactions. Voici quelques conseils utiles avant de vous lancer dans cette entreprise

  • Placez une certaine quantité de petit bois au centre du four, allumez-la et laissez-la prendre pendant une quinzaine de minutes. Laissez la porte ouverte afin de favoriser l’allumage.
  • Pour chauffer le four, ajoutez des morceaux de bois de moyenne ou petite dimension à intervalles réguliers de 10-15 minutes, et laissez-le brûler avec la porte entrebâillée. Veillez à éviter de mettre trop de bois et de surchauffer le four.
  • Poussez enfin les braises vers le fond et fermez presque totalement la porte. Après une bonne heure (en conditions d’utilisation normales), le four aura atteint la température optimale pour la cuisson.
  • En ce qui concerne le nettoyage final, la sole du four doit être raclée et nettoyée à froid à l’aide d’une brosse métallique : évitez l’emploi de détergents !

Vous connaissez le truc pour comprendre quand introduire les aliments dans le four à bois ? C’est simple : lors de la préchauffe, le four noircira. Vous pourrez entamer la cuisson quand il recommencera à s’éclaircir !