Pas de doute ! Le changement se profile à l’horizon et personne ne veut rater le train en marche. Après la Journée de la Terre et le juste intérêt suscité par les manifestations mondiales pour la protection de l’environnement, l’Italie apporte, elle aussi, sa contribution à la course pour la planète.

Legambiente repropose en effet la compétition amicale entre collectivités locales, administrateurs et riverains, ayant obtenu les meilleurs résultats dans la gestion des déchets.

À partir des déchets que vous produisez jusqu’aux meilleurs investissements que vous pouvez faire pour le futur, il est évident que le changement passe par vos choix et ceux de votre collectivité. Il semble bien que le nombre de municipalités ayant accepté de relever le défi est en hausse.

Les résultats : les municipalités, reines du recyclage

Mais alors qui gère le mieux les déchets ? Comuni Ricicloni 2019, le rapport annuel sur les virtuoses de la révolution circulaire, récompense trente municipalités en plus par rapport à l’an dernier.

Les Municipalités sans déchets, où chaque citoyen produit au maximum 75 kilos de déchet par an, sont au nombre de 547 (505 en 2018). Parmi les chefs-lieux de province, 3 villes s’inscrivent dans les paramètres des Municipalités sans déchet : Trévise, Pordenone et Belluno.

Une amélioration par rapport à l’édition 2018 mais sans grands bouleversements du cadre général : 294 municipalités sont situées dans le Nord-Est du pays, qui semble fonctionner mieux que le Centre et le Sud grâce à un dispositif efficace de collecte et de gestion basé, dans la plupart des cas, sur des systèmes consortiaux de collecte porte à porte et une tarification ponctuelle.

Que pouvez-vous faire ?

Dans l’ensemble, la production nationale de déchets demeure élevée, mais le rapport cite une donnée de 487 kg/habitant/an. Un chiffre considérable, qui se pose en point de départ pour améliorer le secteur.

« La collecte sélective n’est que le premier pas, mais il est insuffisant pour venir à bout des anciens systèmes d’élimination – a déclaré Giorgio Zampetti, Directeur général de Legambiente – (…). Pour que les efforts, l’engagement et les résultats importants des Municipalités sans déchets soient payants, il faut œuvrer énergiquement à la clôture du cycle, au recyclage et à l’utilisation de la matière première selon ce qui en résulte ».

Upcycling, recyclage, zero waste… les moyens à votre disposition ne manquent pas pour participer à l’enjeu primordial pour l’avenir de la planète. En prenant conscience que chacun de vos choix peut faire la différence.

Palazzetti a décidé de faire du développement durable son cheval de bataille. Grâce au chauffage à la biomasse, il est possible à présent de réduire les émissions de la combustion. Vous pouvez prendre part, vous aussi, à ce changement et faire en sorte que votre maison soit une pièce importante de la révolution renouvelable italienne, en préservant un style, une fonctionnalité et une sécurité dans le respect total de l’environnement. Découvrez comment avec les produits écologiquement durables de Palazzetti !