Il y a quelques années, créer un potager semblait une activité réservée aux zones rurales ou aux personnes au-delà d’un certain âge. Depuis quelque temps, la tendance a (heureusement) évolué.

Le désir d’aliments sains de saison allié à la satisfaction de voir pousser les fruits des plantes cultivées avec amour ainsi que le pouvoir anti-stress de la nature ont transformé cette activité en un pur moment de détente.

Si vous avez réalisé vous aussi un petit paradis de légumes, plantes aromatiques et fruits au jardin ou sur la terrasse, tous les conseils de Coldiretti pour créer un potager parfait vous intéresseront : nous les résumons ici.

creare-un-orto_coltivaizone-verdure

10 conseils pour créer un potager parfait

  1. L’espace adéquat.Si vous avez un jardin, le potager en pleine terre est la meilleure solution, mais le balcon ou la terrasse peut offrir une heureuse alternative. L’important est de choisir une zone ensoleillée et ventilée.
  2. Saisonnalité.Chaque période de l’année a son produit : avant de choisir ce que vous voulez cultiver, il vous faudra vous renseigner sur le calendrier des semis.
  3. Le temps idéal.Avant de décider de créer un potager, tenez compte du temps que vous devrez lui consacrer pour l’entretenir avec constance. Le repiquage de plantes développées est une bonne solution pour gagner du temps.
  4. Bonne terre.Le compost végétal biologique ou le terreau universel offre la meilleure solution universelle pour maintenir un bon niveau de fertilité.
  5. Graines et plantes.Divisez si possible votre potager en plusieurs sections, en fonction du cycle des légumes. Par exemple, les haricots, les pois et les fèves ont un cycle long, alors que les radis, la roquette et les carottes ont un cycle court.
  6. Transplantation.Les plantes ont besoin d’un espace adapté pour bien se développer : quand leur dimension dépassent celle du pot, n’oubliez pas de les transplanter.
  7. Eau.Le sol doit en principe resté humide, mais pas détrempé. Réglez par conséquent les arrosages en fonction de la température et du développement des plantes. Prenez garde également à la qualité d’eau : évitez les excès de calcaire et de chlore.
  8. Température.Durant les périodes de l’année susceptibles de gelées nocturnes, protégez vos plantes avec des toiles isolantes.
  9. Parasites.Pour limiter les attaques des insectes, utilisez des filets prévus à cet effet et contrôlez régulièrement leur présence. Évitez en revanche les pesticides, si vous n’êtes pas expert en la matière.
  10. Coûts.Ce hobby n’est pas très cher : selon Coldiretti, l’investissement de base pour un espace de 20 m2 est d’environ 250 euros. N’oubliez pas que les plantes vous rembourseront de leurs fruits !