Voici venu le temps des vacances d’été tant attendues ! Votre valise est prête mais à l’improviste, votre œil tombe sur la terrasse et les bacs verdoyants que vous avez soignés avec tant d’amour pendant toute l’année. Vous craignez à présent qu’ils puissent pâtir irrémédiablement de votre absence

Ne craignez rien, vous êtes au bon endroit pour découvrir comment arroser les plantes pendant les vacances : prêt à suivre nos conseils ?

La première solution qui vient à l’esprit est la plus évidente : demander à une personne de votre entourage de s’occuper de vos plantes chéries. Cette hypothèse n’est pas à la portée de tout le monde. De plus, nous le savons bien, la crainte que la personne se trompe et ne commette une erreur fatale et impardonnable, nous tenaille. Voyons alors comment faire pour agir en toute indépendance.

Avant le départ

Avant de fermer la porte de votre domicile, prenez quelques précautions :

  • ne laissez pas les plantes dans le noir : si elles doivent rester à l’intérieur, mettez-les près d’une fenêtre pour qu’elles captent la lumière ;
  • en ce qui concerne les plantes sur le balcon, faites en sorte qu’elles soient dans une zone ombragée et qu’elles restent proches les unes des autres de façon à créer une zone humide ;
  • placez des récipients remplis d’eau à côté des plantes. De la sorte, l’évaporation aidera à lutter contre l’action du soleil et des hautes températures qui les assècherait ;
  • il peut également être judicieux de créer un jardin hydroponique, que nous avons déjà évoqué dans le magazine.

annaffiare-le-piante-in-vacanza_consigli-palazzetti

Les solutions pour arroser les plantes

Si vous ne vous absentez que 3 ou 4 jours, il suffira de mouiller abondamment les pots. Ils ne devraient pas souffrir trop en votre absence. En revanche si vous partez pour plus de 5 jours, vous devrez envisager des solutions alternatives.

Une bouteille pleine d’eau placée à côté de chaque plante pendant toute la période peut être une idée simple et efficace. Utilisez des bandes de tissu bien imbibées d’eau en guise de conducteur : plongez une extrémité dans l’eau de la bouteille et l’autre dans le terreau, à quelques centimètres de profondeur. Votre plante parviendra ainsi à s’abreuver toute seule.

Si vous avez des pots qui ne demandent pas de grandes quantités d’eau, vous pouvez utiliser une bouteille en plastique d’un demi-litre. Dans ce cas, après avoir percé des trous à la base et dans le bouchon, remplissez la bouteille et enterrez-la du côté du goulot, l’irrigation sera graduelle.

Il existe plusieurs systèmes d’irrigation automatique en vente dans le commerce. Votre fleuriste sera certainement en mesure de vous conseiller lors de l’achat. Que vous choisissiez une méthode personnelle ou professionnelle, vous partirez en vacances l’esprit léger!