PALAZZETTI MAGAZINE

Un, dos, tres... êtes-vous prêt pour une grillade à l’épreuve des gauchos ?

Aujourd’hui nous avons décidé d’allumer les braises pour un type de cuisson spectaculaire et très savoureux : nous parlons de l’incomparable asado argentin !

Si vous êtes amateur de ce mode de cuisson de la viande sans jamais l’avoir essayé personnellement, vous tombez à point nommé pour découvrir tous les secrets de cette technique. Vous verrez, avec nos conseils, ce sera un jeu d’enfant et le résultat sera garanti !

Qu’est-ce que l’asado ?

Partons des origines. En espagnol, le mot « asado » signifie tout simplement « rôti ». Il fait référence au mode de cuisson de la viande sur le grill qu’utilisent les gardiens de troupeaux de la pampa argentine. Cette technique, fort différente des grillades auxquelles nous sommes habitués, est également dénommée « réverbération de chaleur ».

Le principe s’apparente à la cuisson des brochettes, mais la viande à cuire sera disposée dans le sens inverse, c’est-à-dire à la verticale. Elle est fixée à plus grande distance face au feu pour laisser s’écouler les graisses des aliments sans provoquer de fumées dangereuses.

Pour obtenir une cuisson homogène des deux côtés, la viande doit être tournée de temps en temps à 180°. Par sa lenteur, ce procédé d’un autre temps, procure des saveurs uniques et inimitables.

Comment préparer un asado argentin dans les règles de l’art

L’asado argentin est recommandé tout particulièrement pour les viandes de grandes tailles, comme le bœuf, l’agneau ou le porc, parce que les longues heures de cuisson éliminent les graisses tout en garantissant un résultat à la fois savoureux et léger. Un tel temps de cuisson tout en longueur présente un autre avantage : cette cuisson convient aux personnes inexpérimentées, parce qu’il est difficile de laisser brûler la préparation !

Obtenir de bons résultats est donc assez simple. Pour être certain d’atteindre la perfection, quelques précautions suffisent : passons-les en revue ensemble !

  1. Le jour avant, préparez la viande dans le plus pur style argentin : disposez-la dans un grand plat avec un peu de gros sel, du poivre, du romarin et la fameuse sauce Chimichurri.
  2. Malaxez bien la viande pour répartir uniformément la sauce, puis couvrez-la et laissez-la reposer au réfrigérateur pendant toute la nuit.
  3. Le jour suivant, sortez la viande du réfrigérateur une heure environ avant d’entamer la cuisson parce que les écarts brusques de température pourraient nuire à la qualité.
  4. Pour la préparation des braises, choisissez du chêne ou néanmoins un bois assez dur parce qu’il devra se consumer lentement. Répartissez-le en couvrant de façon égale toute la base de la cuisson.
  5. Avant de mettre la viande sur le feu, séchez-la avec du papier essuie-tout.

Et voilà : vous pouvez commencer la cuisson proprement dite ! Parmi les propositions Palazzetti, l’idéal pour vous familiariser avec cette technique est le barbecue Remy, auquel vous pouvez ajouter comme accessoire le kit de cuisson verticale.

Découvrez le kit de cuisson verticale Palazzetti

Laisser un message

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

About us

Malika si occupa di social e content per Cricket Adv. Ha collaborato con il MuDeFri (Museo del Design del Friuli) e nel tempo libero è volontaria del FAI (Fondo Ambiente Italiano). Le piacciono le mostre d'arte, il mare in tutte le stagioni e i biscotti al cioccolato!