Quel que soit le secteur, la mode, on le sait, est cyclique, changeante et (parfois) imprévisible. Elle abandonne une couleur, une forme, un matériau sans une apparente explication, on croit que c’est pour toujours et puis … voilà que c’est justement ce qui ne plaisait plus qui, à un certain moment, fait son retour en force et de grand style.

Il en a été ainsi pour le marbre utilisé dans l’ameublement et pour le style des années 50. Si nous pensons à la mode, que dire alors du retour (discutable pour certains) des pantalons à pattes d’éléphant et du style animalier….

C’est ainsi que va le monde de la mode et du design. Nous pouvons faire deux choses : tenter de prévoir les nouvelles tendances et les devancer ou bien attendre de découvrir ce qui se passera avec curiosité et amusement.

Si, pour les fabricants, il est obligatoire de prévoir, pour nous passionnés du design, il nous est heureusement permis d’attendre la surprise !  Et cela a vraiment été une surprise de voir réapparaître le velours après avoir été longuement boudé.

Il est revenu en force sur le devant de la scène, sans préavis et s’est imposé là où autrefois il était déjà utilisé de façon omniprésente. Mais aucun clin d’œil au baroque redondant ou au canapé vieux style : vintage oui, vieux jamais.

Le velours dans l’Interior design 2018

Le velours est la véritable nouvelle tendance contemporaine, l’un des matériaux parmi les plus choisis par les designers et les concepteurs. Pourquoi ? Parce que c’est un tissu riche, matière, changeant, brillant, émouvant, intemporel, moderne comme jamais auparavant.

Délicat aussi, voilà pourquoi on peut être certain d’une chose : tôt ou tard, le velours s’abîmera ! Mais ce n’est pas si grave. Parce que, comme vous le saurez sûrement, le velours n’est jamais usé, élimé, abîmé… mais plutôt « vécu » vu que le velours trop neuf aurait un aspect « grossier » !

Il faut également ajouter que les dernières technologies de fabrication l’ont certainement rendu plus performant qu’avant.

Et alors : canapés, fauteuils, coussins, lits rembourrés, tissus pour les murs, revêtements de tout genre … tout est en velours. Une âme vintage transformée en quelque chose de purement contemporain, plus chaud et plus parlant que le style minimaliste, plus sensuel que le style industriel, plus à la page que le cuir (auquel il s’allie merveilleusement), plus pratique que le shabby chic, plus…plus… et moins aussi.

Moins snob que l’on croit, moins difficile à entretenir et à garder en bon état, moins formel que ce que l’on nous a raconté jusqu’à hier.

Nous l’aimons donc. Parce qu’il donne envie de le toucher, parce qu’il se fait caresser comme un chat.  Parce que, aujourd’hui, il se décline dans des couleurs tout à fait cultes : rouge rubis, vert sarcelle, jaune moutarde, ocre, bleu royal, mais également : fuchsia, azur marin, rouille, bleu horizon, vert sauge, pourpre, myrtille…

Le velours suffit, à lui seul, à donner du caractère à n’importe quel intérieur. Emblème historique d’aisance et de qualité, matériau aristocratique par excellence, il a su se réinventer en devenant transversal. Et surtout en passant de la mode à l’intérieur, à pas feutrés, sans même nous donner le temps de nous étonner.

Le velours, c’est comme ça. On l’aime ou on ne l’aime pas, on l’adore ou on l’ignore. 

Une chose que, aujourd’hui, à dire vrai, personne ne fait. Bienvenue à nouveau parmi nous, monsieur velours !

Un post condiviso da JEMA (@jema_design) in data: